18
Avr
2015

Risque du Cannabis, surestimé dans le passé



Les gens ont 114 fois plus de chances de mourir d’une overdose d’alcool que de cannabis.

Une étude menée par une équipe de chercheurs du Canada et d’Allemagne dans la revue « Nature : Scientific Reports » a conclu que les prétendus dangers du cannabis ont été surestimés, tandis que les dangers des substances légales, plus particulièrement l’alcool, ont été sous-estimés.

L’équipe internationale d’enquêteurs a mené une évaluation comparative des risques de diverses substances, dont le cannabis, la cocaïne, le tabac et l’alcool, et a découvert ‘que parmi les substances testées,’ le cannabis possédait le moins de risques tandis que l’alcool possédait le plus de risques’. Le pot pourrait être jusqu’à 114 fois plus sûr que l’alcool, d’après l’étude, qui a également soutenu que les recherches passées sur l’alcool ont sous-estimé les méfaits liés à sa consommation.

Ledit rapport, tel que publié sur Nature.com, a comparé le risque associé à dix (10) substances par le biais de l’approche de la marge d’exposition (MEO), une méthode qui compare la dose létale de drogue consommée/prise par les utilisateurs récréatifs.

 

L’étude a révélé que les risques de mortalité posés par le cannabis étaient 114 fois inférieurs à ceux de l’alcool. En fait, il s’agissait de la seule substance classée à faible risque face à l’alcool classé à haut risque, aux côtés de la cocaïne, de l’héroïne et de la nicotine.

 

À l’appui de ces résultats, une étude menée par l’École des sciences comportementales et organisationnelles a produit les mêmes résultats (et classements) : Le cannabis est plus sûr que d’autres drogues récréatives comme l’alcool (Claremont Graduate University, 2003)

 

Et le dernier mot revient au Professeur David Nutt (ancien président du Conseil consultatif sur l’abus de drogues) qui a déclaré que « les résultats étaient parfaitement logiques et que la mortalité ultra-faible du cannabis était depuis longtemps reconnue avec des méfaits exagérés sur la santé« .

 

Nutt a recommandé que le cannabis soit rétabli en tant que médicament (comme l’a reconnu la Chambre des Lords en 2001) car les méfaits évidents sont compensés par ses nombreux avantages pour la santé.

Crédit photo : KWSO

You may also like

La première plante de cannabis pousse maintenant dans le sol d’une université de Jamaïque
Obama réitère son soutien à la légalisation de la marijuana
Un vendeur demande un don pour de l’herbe à la Cannabis Cup (est-ce légal ?)
Un sondage permet de savoir si la marijuana est « bonne » ou « mauvaise ».

Leave a Reply

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =